La prophétie de Saint Malachie révisée

La prophétie de Saint Malachie (ou prophétie des papes) est un apocryphe en latin attribué à Malachie d’Armagh (1094-1148), évêque d’Irlande. Elle contient une devise associée à chacun des papes ayant régné depuis 1143. Les devises et interprétations originales publiées pour la première fois en 1595 (devises #1 à 77) correspondent plutôt bien aux papes. Les interprétations faites par la suite pour les devises #78 à 112 ne sont pas toutes aussi convaincantes, et à partir de la 101ème on peut encore dire que ça se gâte. Cependant j’ai découvert qu’en décalant les devises #101 à 111 d’une position vers l’avant on obtient des correspondances beaucoup plus justes.

Voici ce que donnent les correspondances révisées (la devise #101 de Pie IX est répétée pour Léon XIII) :

101(a). Crux de cruce (La croix (venant) de la croix). Pie IX (1846-1878). Ce pape faisait partie de l’Ordre des Frères mineurs (franciscains) dont le blason montre deux bras croisés en face d’une croix.

101(b). Crux de cruce (La croix (venant) de la croix). Léon XIII (1878-1903), nommé cardinal par Pie IX en 1853, faisait aussi partie de l’Ordre des Frères mineurs.

102. Lumen in cælo (La lumière dans le ciel). Pie X (1903-1914, canonisé en 1954) est resté pendant longtemps le seul saint pape du XXe siècle. On peut d’ailleurs voir une étoile d’or au sommet du ciel de son blason.

103. Ignis ardens (Le feu ardent). Benoît XV (1914-1922). Devise très pertinente pour ce pape dont le mandat a couvert presque toute la durée de la première guerre mondiale.

104. Religio depopulata (La religion dépeuplée). Pie XI (1922-1939). Aux millions de victimes de la première guerre, de la grippe espagnole et de la révolution russe s’ajoutent la campagne antireligieuse (1921-1928) et la politique antireligieuse (1928-1941) soviétiques durant le mandat de ce pape.

105. Fides intrepida (La foi intrépide). Pie XII (1939-1958). « Pie XII continue Pie XI par la même foi intrépide, par le même courage indomptable. »¹. Il a dû maintenir le cap dans la tourmente de la seconde guerre mondiale. Il a publié 42 encycliques, un record pour un pape du XXe siècle.

106. Pastor angelicus (Le pasteur angélique). Jean XXIII (1958-1963, canonisé en 2014). Angelo de son prénom, il était surnommé « Il Papa Buono » (« le bon pape » ou « le gentil pape »).

107. Pastor et nauta (Le pasteur et nautonier). Paul VI (1963-1978, canonisé en 2018). Travailleur infatigable, « Mgr Montini (futur Paul VI) rédige ou signe pour le pape Pie XII un grand nombre de discours, messages ou allocutions à des organisations, personnalités ou pèlerins de passage au Vatican. En outre, il aide le souverain pontife dans la rédaction des encycliques et autres grands textes pontificaux »². Il est aussi l’artisan du concile Vatican II.

108. Flos florum (La fleur des fleurs). Jean-Paul Ier (1978). La rose est généralement considérée comme étant « la fleur des fleurs » et la variété blanche nommée « Rosa Alba » est appelée « fleur de la Lune », symbole tout désigné pour ce pape né dans la province de Belluno et dont le nom « Albino Luciani » signifie « lumière blanche ».

109. De medietate lunæ (de la moitié de la lune ou du temps moyen d’une lune ou de l’intermédiaire lunaire). Jean-Paul II (1978-2005, canonisé en 2014) est né un jour de Nouvelle Lune, a été élu un jour de Pleine Lune, est décédé durant un dernier quartier de Lune et a été inhumé un jour de Nouvelle Lune.

110. De labore solis (de l’éclipse solaire, ou du labeur du soleil). Benoît XVI (2005-2013). Onze jours avant son élection, le 8 avril 2005, le cardinal Ratzinger (futur Benoît XVI) dirigeait l’office religieux des funérailles du pape Jean-Paul II. Cette journée fut marquée par la première éclipse solaire hybride du XXIe siècle.

111. Gloria olivæ (la gloire de l’olivier/de l’olive). À l’exemple de Paul VI en 1964, le pape François (2013-) a planté son olivier en 2014 dans le jardin de Gethsémani. À noter aussi que l’Argentine, pays natal de Bergoglio, est le plus important producteur d’olives et d’huile d’olive en Amérique.

112. In persecutione extrema S.R.E. sedebit. Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis. Traduction : « Dans la suite des temps de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et le juge redoutable jugera son peuple. »

Pour plus de détails sur la prophétie originale =>

https://fr.wikipedia.org/wiki/Proph%C3%A9tie_de_saint_Malachie

  1. « La Croix », Groupe Bayard, Paris (09 mars 1939)
  2. Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_VI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s