La bête qui monte de la mer

Apocalypse 13: 1

Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème.

Armoiries du Canada

2 La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion.

La bête qui monte de la mer c’est l’Empire britannique et le dragon c’est la Grande-Bretagne.

Les 7 têtes sont les 7 colonies/territoires britanniques en 1775:

  • Iles Fidji
  • Gibraltar
  • Bermudes
  • Bahamas
  • Jamaïque
  • Canada
  • Nouvelle-Angleterre

3 Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête.

Révolution américaine (1775-1776)

Apocalypse 13: 4-6
Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ? Et il lui fut donné une bouche qui proférait des paroles arrogantes et des blasphèmes; et il lui fut donné le pouvoir d’agir pendant quarante-deux mois. Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent dans le ciel.

Apocalypse 13: 7
Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre.

Comme je l’ai démontré dans le texte sur la Nouvelle Jérusalem, l’Apocalypse fait référence aux Québécois en parlant des saints.

La mission de la Nouvelle-France se présente comme la construction d’une Église nouvelle, une « Nouvelle Jérusalem » écrit le père Lejeune ; on rêve de construire sur cette Terre promise, une société idéale proprement évangélique : « Il se dressera ici une Jérusalem bénite de Dieu, composée de citoyens destinés pour le ciel […] »

https://www.cmrsj-rmcsj.forces.gc.ca/cb-bk/art-art/2013/art-art-2013-4-fra.asp

En 1775 Montréal est attaqué par l’armée continentale américaine et capitule le 13 novembre. La ville est libérée le 15 juin de l’année suivante par l’arrivée de nouvelles troupes britanniques et allemandes (mercenaires hessois).

Apocalypse 13: 7-8
Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé.

Domination des États-Unis dans le monde.

Apocalypse 13: 9-10
Si quelqu’un a des oreilles, qu’il entende !
Si quelqu’un mène en captivité, il ira en captivité; si quelqu’un tue par l’épée, il faut qu’il soit tué par l’épée. C’est ici la persévérance et la foi des saints.

Apocalypse 13: 11-12
Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.

« (En 1764) Benjamin Franklin est nommé agent des colonies à Londres, (soit l’ambassadeur de fait non seulement de la Pennsylvanie, mais aussi du Massachusetts, du New Jersey et de la Géorgie). Il est de retour en Angleterre le 9 décembre, où il accoste à l’île de Wight. Il reste onze ans à ce poste. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Benjamin_Franklin

13 Elle opérait de grands prodiges, même jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.

Expérience de Franklin avec un cerf-volant

14 Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l’épée et qui vivait.

Dessin de Franklin publié en 1754 dans le « Pennsylvania Gazette »

15 Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués.

Version parue dans le « New York Gazette »

Paroles dans la bouche du serpent => « Unite and conquer » => « Unir et conquérir« 

L’idée du serpent segmenté fut reprise en 1774 pour promouvoir l’union des états:

Ici le serpent affronte le dragon (la Grande-Bretagne).

Apocalypse 13: 16
Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

Ce verset se réfère à une période où l’esclavage existait encore, soit avant 1865 aux États-Unis.

Deutéronome 11
1 Tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, et tu observeras toujours ses préceptes, ses lois, ses ordonnances et ses commandements.
(…)
18 Mettez dans votre coeur et dans votre âme ces paroles que je vous dis. Vous les lierez comme un signe sur vos mains, et elles seront comme des fronteaux entre vos yeux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s